SALON DU LIVRE DE SAINT ESTEPHE : LIRE DANS LE VIGNOBLE

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Dimanche 7 octobre 2012 à Saint Estèphe en Gironde, les livres et le vin ont fait bon ménage lors du salon « Lire dans le vignoble » organisé par la mairie de Saint Estèphe ; Réseau PROSE y a, d’ailleurs tenu son premier stand.

De nombreux auteurs, éditeurs et artistes sculpteurs et peintres étaient présents lors de cette manifestation et non des moindres puisque 2 invités de renom étaient venus dédicacer leur livre : Pierre Bellemarre, présentateur des « enquêtes impossibles », « télé-achat » et auteurs de romans policiers et Françoise Laborde, journaliste et présidente du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.

L’association « Réseau Prose », en tant que professionnel de l’écrit a interrogé quelques exposants en leur posant la question suivante :

« Alors que les nouvelles technologies au niveau communication ne cessent d’évoluer, pensez-vous que l’écrit a toujours sa place dans la société, laquelle et pourquoi ? »

Serge Traverse :

Agronome de son métier, Serge Traverse écrit pour son plaisir ; après avoir fait de l’humanitaire hors de France pendant une quarantaine d’années, il en est revenu très amer, car il a constaté que les pays européens se contentaient d’enrichir les pays riches d’où l’écriture de son livre « Barmara » signifiant « le lion » en centre africain.

Pour Serge Traverse, l’écrit a et aura toujours sa place en ce monde car « beaucoup sont capables d’écrire, mais ont des difficultés à s’exprimer. Ils peuvent donc trouver dans l’écriture un refuge bien utile.

Jean Castet :

Auteur en passe de devenir écrivain et originaire de la Pointe du Grave en Médoc, il est l’auteur de plusieurs romans d’aventures qui puisent leurs racines dans les terroirs du
Sud-Ouest.

Il pense également que l’écriture aura toujours sa place dans une société qui change en bien ou en mal par un manque de moralité et du respect de la parole donnée, ce qui est, à l’heure actuelle, de plus en plus rare.

Jean-Paul Videau :

Pour Jean-Paul Videau, de Lesparre-Médoc, bien que les moyens changent, la création et l’écriture seront toujours un modèle humain, un moyen d’expression de communication indélébile. Ne dit-on pas que les « écrits restent ».

Pierre Bellemarre :

L’écriture a totalement sa place dans la société actuelle et elle est encore plus nécessaire que jamais : seule l’écriture permettra de transmettre l’information et même encore plus vite avec tous nos moyens de communication actuels.

De tout ceci, force est de constater que l’écrit, qu’elle qu’en soit sa forme a encore de beaux jours devant lui et heureusement….

Elisabeth LEDUC

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »